Environnement

Le Japon négocierait une réorientation de sa pêche baleinière

baleine_japonLe Japon a proposé de réduire de moitié sa pêche baleinière annuelle dans l'océan Antarctique en échange d'une autorisation à la reprendre dans ses eaux côtières, rapporte l'agence de presse Kyodo.

Lors d'une réunion de la Commission baleinière internationale (IWC), la semaine dernière à Washington, Tokyo s'est dit prêt à ne plus pêcher que 400 petits rorquals en Antarctique au lieu des 850 qu'il vise d'ordinaire, s'il pouvait en retour se livrer à la même activité au large de ses propres côtes, rapporte Kyodo, qui cite des sources proches du dossier.

Jeudi, l'IWC doit publier une nouvelle édition de l'accord forgé pour éviter une division complète de cette instance de 88 pays entre pro et anti-baleiniers.

Un responsable de l'Agence japonaise des pêches a dit ne pas être en mesure de commenter les détails des négociations.

Le Japon est l'un des trois seuls pays au monde à encore pratiquer la pêche baleinière, qu'il présente comme une activité scientifique afin de contourner le moratoire imposé en 1986 par l'IWC.

Plusieurs pays, emmenés par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, veulent interdire cette pêche pour de bon.

La prochaine réunion annuelle de l'IWC aura lieu en juin au Maroc.

Yoko Kubota, Gregory Schwartz pour le service français, via L'Express

Articles en relation

Related Articles

©2018 Deeper Blue with love - All rights reserved
  • Association de loi 1901